Lyoba.ch , le portail de la Gruyère

Journal La Gruyère Les articles de la rubrique internet - multimédia du Journal La Gruyère

  HOME     Liste des articles   

Article du 18 octobre 2012

Les arnaques sont légion sur le net

INTERNET. La toile est toujours un espace privilégié pour les escrocs en tout genre qui piègent de naïves victimes. Voici quelques astuces pour les éviter.


Parmi les arnaques actuelles sur le net, les locations fictives d'appartements (photo prétexte).

Sur le web, les arnaques en tout genre ne cessent de s'amplifier. Pour les escrocs, cette pêche miraculeuse qu'offre internet est une vraie aubaine. Actuellement, une grande partie de la population active utilise le net et possède plusieurs adresses e-mail. La toile d'araignée annule les distances entre pays et continents et permet à tout escroc situé de l'autre côté de la planète de soutirer habilement quelques milliers de francs à un internaute trop naïf. On aurait pu penser qu'après quinze ans d'internet, les utilisateurs aient perdu cette naïveté, parfois une certaine cupidité, qui les rend si fragiles. Il semble que non.

Les arnaques évoluent. Elles sont plus sophistiquées qu'il y a dix ans et portent également sur de nouveaux sujets. Les escrocs peuvent agir de différentes manières: soit en plaçant eux-mêmes des annonces sur des sites de petites annonces, soit en répondant à des annonces, soit également en envoyant des centaines de milliers de courriers en masse dans lesquels figurent peut-être l'une de vos adresses.

Lorsqu'un escroc tente de placer une petite annonce, c'est l'expérience du webmestre modérateur qui permettra de la supprimer (ou non) avant parution, sur base de différents critères qu'il est préférable de ne pas révéler dans cet article, vous comprendrez pourquoi. C'est loin d'être évident et certains escrocs arrivent à passer entre les mailles du filet. Dans le deuxième cas, c'est l'escroc qui répond directement à une annonce. La tactique est connue et comporte de nombreuses variantes. Dans tous les cas, alors que vous vouliez vendre un objet, l'escroc arrive à vous persuader de lui donner de l'argent. Et ça marche à presque tous les coups! Dans le troisième cas, vous recevez un mail d'une personne inconnue, qui vous promet monts et merveilles, vous confie sa fortune, vous fait une offre alléchante qui n'aboutira évidemment jamais.

Dans les tentatives d'arnaques, les plus populaires sont actuellement les prêts d'argent, la vente de voitures fictives et les dons de toutes sortes (perroquets, chevaux, chiens et chats, camping-car).
Les arnaqueurs utilisent des adresses e-mail dont la traçabilité n'est pas assurée (yahoo.fr, yahoo.com, gmail.com, laposte.net) , ce qui rend les poursuites juridiques extrêmement difficiles. La plupart des arnaques proviennent de pays francophones africains, et en particulier de la Côte d'Ivoire et du Bénin, quelques unes directement de France.

QUELQUES CONSEILS

  • N'entrez jamais en relation avec un prêteur d'argent.
  • Pour acheter ou vendre un objet de valeur, rencontrez physiquement votre interlocuteur.
  • N'acceptez jamais de chèques, ni de transactions par Western Union.
  • Ne tombez pas dans le piège des dons. Pour une grande portée de chats en Gruyère, c'est évidemment différent!
  • N'achetez pas un animal à l'étranger sans sérieuses références.
  • Si on vous fournit une photo, vérifiez grâce à Google Image (glissez la photo dans le champ de saisie) que cette photo n'a pas été téléchargée depuis le web.
  • Si vous vendez un objet, vous devez recevoir de l'argent, et non en donner sous quelque forme prétexte.
  • Si vous achetez un objet, assurez-vous que cet objet existe et ne payez qu'en possession de toutes les preuves nécessaires.
  • Pour résumer: usez de bon sens, comme dans la vie réelle!

 

Auteur:: Pierre Schwaller (Pierre.Schwaller@lyoba.ch))

Dernière mise à jour: 07.11.12

Google
 
sur le web mondial sur www.lyoba.ch
Lyoba
Copyright© 1996-2013