Lyoba.ch , le portail de la Gruyère

Journal La Gruyère Les articles de la rubrique internet - multimédia du Journal La Gruyère

  HOME     Liste des articles   

Article du 22 novembre 2012

La course aux millions des smartphones

 

APPLICATIONS. Depuis l'apparition des smartphones, c'est l'explosion des applications. Bientôt le million. Entre Apple et ses deux concurrents Google et Microsoft, la lutte est acharnée.

Applications iTunes Apple
Officieusement, Apple aurait dépassé le million d'applications validées, alors que 736'000 sont disponibles.

Rappelons que l'une des fonctions principales d'un smartphone (traduisons: téléphone intelligent) est de pouvoir téléphoner, c'est-à-dire de pouvoir se parler à distance. L'expression est devenue un peu désuète, du moment où la possibilité de se parler à distance ne se réalise pas seulement par un téléphone, mais par de multiples applications accessibles aussi bien sur un poste fixe que sur son mobile, à l'exemple du précurseur Skype. Chaque smartphone possède, intégré dans son système d'exploitation, plusieurs applications dites natives, comme la calculette, la photographie, l'horloge, le navigateur Web, le calendrier, la météo, la lecture de fichiers musicaux, la carte géographique, la gestion des mails et des messages SMS, l'accès au magasin d'applications supplémentaires, et évidemment, l'application qui permet finalement aussi de téléphoner. Ouf!

 Dans les programmes destinés un ordinateur fixe, il faut avouer qu'on est arrivé à un certain seuil de saturation. Même si des dizaines de milliers de programmes sont apparus durant les vingt dernières années, force est de constater qu'il y a eu une énorme érosion et que seuls quelques dizaines  d'entre eux font partie de l'équipement de base des ordinateurs.

Gagner le million?
Il en va tout autrement dans le domaine des applications destinées aux smartphones. Depuis moins de trois ans, on assiste à un foisonnement d'applications spécifiques couvrant pratiquement tous les domaines. Beaucoup sont gratuites, pour certaines autres, on s'affranchit d'une somme d'achat qui dépasse rarement le prix d'un café dans un établissement public.
Selon le site Appsfire spécialisé dans les applications pour smartphone, Apple aurait officieusement dépassé le million d'applications validées pour être présentes dans sa plateforme App Store. Problème: à ce jour, seules 736'000 applications sont effectivement disponibles.

Ce n'est pas rien, mais comment s'explique cette différence? Imaginez que l'équipe de validation d'Apple (mais c'est identique pour Google et son système d'exploitation Androïd) doit vérifier pour chaque application si elle est conforme a sa politique, aux règles strictes qui ont été définies aussi bien au niveau de la charte graphique que des contingences commerciales. Une tâche pratiquement insurmontable. Sur la base des réclamations émises par les utilisateurs et pour de nombreuses autres raisons, comme la violation  de copyright ou de leur charte, Apple supprime de son site près d'un quart des applications autrefois accessibles.

Google Play, l'équivalent de l'Apple Store pour le système d'exploitation Androïd dominé par Samsung, vient d'annoncer la barrière des 700'000 applications disponibles sur sa plate-forme.

Ce combat des chiffres montre bien à quel niveau se situe la concurrence entre les grands du domaine. Les futurs vainqueurs de cette bataille commerciale, se sont bien eux, Google et le sud-coréen Samsung.

Applications arnaques ?
Si c'est gratuit, on télécharge, on juge et on décide de garder ou de supprimer. Pour une application payante, dommage de réagir instinctivement simplement parce qu'elle figure dans le classement des applications les plus téléchargées. Pour une application payante, lisez attentivement tous les commentaires des utilisateurs. Et il en faut plusieurs dizaines, voire une centaine, pour se faire une opinion. Popularité ne rime pas forcément avec crédibilité et efficacité. Malheureusement, les arnaques existent aussi au niveau des applications.

 

Auteur:: Pierre Schwaller (Pierre.Schwaller@lyoba.ch)

Dernière mise à jour: 26.11.12

Google
 
sur le web mondial sur www.lyoba.ch
Lyoba
Copyright© 1996-2013