Lyoba.ch , le portail de la Gruyère

Journal La Gruyère Les articles de la rubrique internet - multimédia du Journal La Gruyère

  HOME     Liste des articles   

Article du 20 décembre 2012

A Noël, vous pourrez tweeter avec le pape

 

INSOLITE. Le pape se met à son tour aux nouvelles méthodes de communication. Il faut dire que le Vatican a toujours été très fort dans ce domaine.


Le pape se met à la page en matière de communication.

Mercredi 12 décembre à 11h28, le pape Benoît XVI diffuse son premier tweet en utilisant les 140 caractères permis avec ce message formulé en anglais:
"Dear friends, I am pleased to get in touch with you through Twitter. Thank you for your generous response. I bless all of you from my heart."
Ce message a été envoyé  à partir de son compte principal @pontifex. En réalité, le pape a ouvert de très nombreux comptes afin de pouvoir s'exprimer dans de nombreuses langues. Pour le français, l'adresse est @Pontifex_fr et ainsi de suite pour les autres langues, en utilisant les extensions propres à chaque langue. La traduction officielle sur son compte en français est:
"Chers amis, c’est avec joie que je m’unis à vous par twitter. Merci pour votre réponse généreuse. Je vous bénis tous de grand cœur."
Un langage moderne, amical, qui appelle au dialogue. Dès le message diffusé, deux opinions franchement opposées se sont fait front.
Pour certains, l'utilisation de Twitter par le pape pour envoyer de courts messages diffusés instantanément dans le monde entier est le signe d'une ouverture au monde moderne et de la relation interactive que le Vatican veut entretenir avec les catholiques.
Pour les autres, il est inadmissible que le pape s'empare d'outils de communication démagogues qui s'opposent aux vecteurs  classiques utilisés depuis des centaines d'années.


Même si, sous nos latitudes les églises se vident et que la parole du pape ne puisse se faire entendre que par de rares oreilles, il ne faut pas oublier que la communication a toujours été un grand point fort du Vatican. En 1931 s'ouvre la station de radio vaticane qui émet en 40 langues dans l'ensemble du monde grâce à des émetteurs sur ondes courtes avec une puissance démesurée, mais autorisée «à titre spécial" en 1936 par l'Union internationale de la radio. En télévision, depuis que l'Eurovision est techniquement possible à partir des années 60, les images du pape donnant sa bénédiction "Urbi et Orbi" à Noël et à Pâques depuis le balcon de la Basilique Saint-Pierre, ont une diffusion planétaire. Dès 1996 et l'apparition d'internet sur le continent européen, le Saint-Siège ouvrait son site www.vatican.va aux premiers rares internautes de l'époque. On le sait dans le domaine de la communication, un message court porte mieux que de longues phrases. Sous cet aspect, le Vatican, qui pourra compter sur des millions d'abonnés et la presse mondiale pour relayer chaque tweet, joue gagnant. Petite statistique effectuée hier matin, @Pontifex dénombrait déjà 1'232'000 nouveaux abonnés. C'est moins que le Dalaï-Lama (@DalaiLama) avec 5,7 millions d'abonnés, que Lady Gaga (@ladygaga) avec plus de 32 millions d'abonnés, mais mieux que François Hollande (@fhollande) avec 503'000 abonnés et Johnny Hallyday (@JohnnySjh) qui a débarqué sur Twitter le 31 août dernier et fait un score de 21'500 abonnés. Son épouse Laetitia fait mieux avec 27'300 abonnés.

 A n'en pas douter, Benoît XVI fera son premier tweet de Noël. Vous désirez le recevoir ou lui répondre? Vous devez vous inscrire au réseau social en vous rendant sur www.twitter.com. Sur votre smartphone, chargez l'application Twitter avec le petit oiseau bleu. Recherchez "Benedict XVI" ou directement @Pontifex ou @Pontifex_fr et cliquez sur "Suivre". Voilà, vous êtes abonné. Enrichissez la liste de vos abonnements avec des personnalités que vous appréciez et avec vos amis déjà présents. Vous êtes entré de plein pied dans le réseau le plus démocratique qui soit.
Joyeuses Fêtes.

 

Auteur:: Pierre Schwaller (Pierre.Schwaller@lyoba.ch)

Dernière mise à jour: 20.12.12

Google
 
sur le web mondial sur www.lyoba.ch
Lyoba
Copyright© 1996-2013