Lyoba.ch , le portail de la Gruyère

Journal La Gruyère Les articles de la rubrique internet - multimédia du Journal La Gruyère

  HOME     Liste des articles   

Article du 14 février 2013

Tentez les outils de traduction en ligne

 

LANGAGE. Que ce soit sur PC, tablette ou smartphone, des outils de traduction en ligne et de reconnaissance vocale permettent une meilleure productivité en offrant beaucoup de plaisir. Conseils pour une utilisation optimale.


Les outils de traduction en ligne auraient été fort utiles aux rescapés du Déluge pour terminer leur construction.

Internet favorise  les échanges  avec des personnes qui s'expriment dans des langages que nous ne connaissons pas du tout. Si une formation scolaire de base permet de se débrouiller en allemand et en anglais, il est nettement plus difficile de correspondre dans des langues difficiles d'accès, comme le chinois, le russe ou même les langues nordiques. Cet obstacle, qu'on aurait pu considérer comme infranchissable, peut-être levé aisément grâce aux outils mis à notre disposition sur le Web. Lorsque nous voulons traduire une page de langue étrangère en français, nous utilisons l'outil de traduction proposé par Google sur chaque lien présenté dans sa recherche. Ce n'est jamais parfait, mais toujours suffisant pour comprendre le contenu.

Si vous voulez converser (ou même tchatter) avec une personne dont vous ne connaissez pas la langue et réciproquement, le Web met à disposition des outils performants. Citons en premier http://translate.google.com. C'est mon préféré. C'est aussi le plus complet. Il suffit de sélectionner  la langue source et la langue cible, de saisir du texte, l'adresse d'un site Web ou d'importer un document à traduire. Quelques secondes plus tard apparaît la traduction dans la colonne de droite. Pratique également si vous voulez apprendre une nouvelle langue, car vous pouvez faire lire Google à haute voix le texte traduit. Les plus curieux découvriront aussi le Google Translator Toolkit, un nouvel outil qui s'adresse en priorité aux entreprises qui désirent effectuer des traductions dans différentes langues. L'outil est gratuit si l'on utilise des fichiers ne dépassant pas 1 Mo. On peut même créer son propre glossaire à partir d'un vocabulaire spécifique. Difficile de trouver mieux.

Mentionnons aussi systranet.com/translate, qui offre, gratuitement aussi, des possibilités similaires. N'hésitez pas à tester les deux systèmes à partir d'un même texte traduit dans une deuxième langue que vous maîtrisez et comparez la pertinence de la traduction. On retrouve ces mêmes outils sous forme d'applications pour les smartphones et les tablettes.

La reconnaissance vocale est arrivée à maturité sur PC et smartphones. Sur les postes fixes et les portables, Dragon NaturallySpeaking (actuellement en version 12) est le leader. Que de centaines d'heures gagnées lorsqu'on est pas né dactylo! Mais, il faut être franc, ce logiciel exige plusieurs dizaines d'heures d'apprentissage.

Avec l'iPhone 4S et son successeur, le miracle s'est produit avec Siri. Il ne s'agit pas ici de poser une question à Siri (c'est amusant, sans plus), mais de l'utiliser pour dicter un SMS, un WhatsApp, un mail complet, un commentaire sur Facebook, un tweet, et évidemment un texte à traduire. On utilise à cette fin l'icône microphone qui se trouve sur le clavier virtuel. Cela fonctionne parfaitement, et pratiquement sans faute.
Autre avantage: si vous placez une autre langue sur le clavier virtuel, dictez simplement votre texte dans la langue choisie. Pour que tout fonctionne de manière optimale, il est impératif de respecter quelques règles de base (lire ci-contre). Une fois entraîné, jamais plus vous ne saisirez un texte avec les doigts.

Deux astuces
Pour  assurer une bonne traduction

  • Composez des phrases de construction simple et pas trop longues; pas de fioritures inutiles.
  • Évitez absolument les fautes d'orthographe et erreurs grammaticales. Les correcteurs automatiques de Word, Firefox, Chrome et autres vous y aideront.
  • Placez des ponctuations logiques. Un texte au kilomètre sans ponctuations est intraduisible.

 Pour utiliser la reconnaissance vocale de Siri:

  • Articulez chaque phrase de manière distincte et monotone en flux continu. N'estropiez pas les mots. Ne vous arrêtez pas au milieu d'une phrase.
  • N'obstruez pas l'ouverture du micro (bas de l'appareil). Parlez près du micro.
  • Évitez tout accent étranger ou régional.
  • Apple ne le décrit nulle part: Siri comprend les ponctuations. Prononcez les dans votre phrase à haute voix (point, virgule, point-virgule, (ouvrir la) parenthèse, point d'exclamation, point d'interrogation, point de suspension, tiret, barre oblique, arobase, à la ligne, etc. )
  • Éloignez-vous si possible de sources de bruit externes trop intenses.

 

Auteur:: Pierre Schwaller (Pierre.Schwaller@lyoba.ch)

Dernière mise à jour: 14.02.13

Google
 
sur le web mondial sur www.lyoba.ch
Lyoba
Copyright© 1996-2013