Lyoba.ch , le portail de la Gruyère

Journal La Gruyère Les articles de la rubrique internet - multimédia du Journal La Gruyère

  HOME     Liste des articles   

Article du 28 février 2013

Nouveau phénomène, la phablet prend vie

 

HI-TECH. Des outils toujours plus performants transmettent son et vidéo, qu'on soit au bureau, à domicile ou en déplacement. Les conditions technologiques nécessaires au télétravail sont réunies.


A gauche, la visiophonie imaginée en 1900. A droite, la même idée septante ans plus tard...

La tendance se confirme: vous verrez de plus en plus souvent des gens converser au téléphone avec une plaque de chocolat collée à leur oreille. Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas d'une nouvelle addiction au cacao, mais d'un nouveau phénomène qui a déjà trouvé son nom, la phablet, qui désigne un terminal hybride entre un téléphone intelligent (smartphone) et une tablette. C'est aujourd'hui que le Mobile World Congress, la référence mondiale dans le domaine de l'informatique mobile, ferme ses portes à Barcelone.
Quelques jours qui suffisent à prédire l'évolution des téléphones mobiles. Ils sont plus grands, possèdent tous une grande résolution d'écran et d'objectif photo. Simple comparaison: l'écran de l'iPhone sorti en 2007 possède une diagonale de 8,9 cm. Le modèle Huawei Ascend Mate, présenté cette année, fait 15,5 cm de diagonale, le Galaxy Note 8.0 de Samsung mesure même 18 cm de diagonale! Des dimensions extrêmes qui le rapprochent évidemment des tablettes et concurrencent le nouvel iPad mini.

Innovation, Firefox entre dans la course avec un système d'exploitation qui équipe le ZTE Open. Dans le domaine des smartphones, Samsung reste le leader incontesté. Nul doute que son Galaxy S4, successeur du très populaire S3, et qui sera présenté le 14 mars 2013 à New York dans un grand show médiatique retransmis dans le monde entier en appliquant la recette efficace de Steve Jobs, va faire sensation et enfoncer encore un peu plus l'iPhone 5 qui n'a, pour l'instant, aucun successeur. Pour de nombreux utilisateurs, le téléphone est devenu un objet de mode. Un monde de paraître où l'on devient vite ringard et dépassé. Après le suédois Nokia, Apple pourrait en devenir une prochaine victime.


Visiophonie et télétravail
Depuis les années 1970, on rêvait de voir son interlocuteur lors d'une conversation téléphonique. On parlait alors de visiophonie. Alors qu'aujourd'hui, toute la technologie est dans nos mains pour réaliser ce vieux rêve, on ne l'utilise pas, gardant notre téléphone collé à l'oreille. Il n'y a donc aucun besoin réel, qu'on soit bien ou mal rasé, bien ou mal coiffé.
Par contre, pour réunir un groupe de personnes en visioconférence depuis un portable ou un poste fixe (et depuis peu devant son écran TV), voir ses correspondants est extrêmement gratifiant. Elle simule la proximité du groupe, comme s'il était assis autour d'une même table. C'est aussi une ouverture vers le télétravail et la réduction drastique des transports routiers et aériens qui deviendront superflus.

Dans ce domaine, Skype est le précurseur et la référence. Fondée en 2003, la société a été revendue à deux reprises. Une première fois en 2005 par eBay pour un montant de 2,6 milliards de dollars, puis ensuite en 2011 par Microsoft pour 8,5 milliards. Pour une conversation vidéo entre deux personne reliées à internet, c'est gratuit. Par contre, pour des appels vidéo de groupe, il faut créer un compte Premium payant mensuel et, depuis récemment, également forfaitaire à la  journée.

Récemment, de nouveaux concurrents fort attractifs se sont également lancés dans ce créneau très porteur dans le futur. Citons par exemple ooVoo, qui permet de tchatter en fixe et en mobile jusqu'à 12 personnes. Gratuit si l'on accepte la pub, 30 dollars annuels en mode Premium. Tout nouveau, Zoom, qui permet de regrouper jusqu'à 25 personnes gratuitement pour une durée limitée de 40 minutes, ou de manière illimitée pour 10 dollars par mois.

Ces nouveaux services, combinés à l'augmentation des bandes passantes, ouvrent la porte au télétravail. Et, bien qu'on soit inexorablement bloqué dans les bouchons ou entassés dans les trains, les mentalités n'évoluent malheureusement pas aussi rapidement que ce que la technologie permettrait.

Auteur:: Pierre Schwaller (Pierre.Schwaller@lyoba.ch)

Dernière mise à jour: 01.03.13

Google
 
sur le web mondial sur www.lyoba.ch
Lyoba
Copyright© 1996-2013